• jasueta

La motivation - partie 1

Je vois souvent des visages étonnés et des mimiques étranges lorsque je dis que je m’entraîne 5 fois par semaine et on me demande souvent « comment je fais »…

Premièrement, j’adore ça, m’entraîner : j’aime sentir la congestion, la fatigue, me fixer des objectifs et les atteindre, me dépasser.

Deuxièmement, je m’organise. C’est un point important et j’aurai l’occasion d’y revenir plus en détail une prochaine fois.

Enfin mais ce n’est pas tout, j’ai des trucs et astuces pour booster ma motivation:


- Je prépare ma séance mentalement avant d’y arriver, durant le trajet de retour du boulot. Je visualise les exercices que je vais faire, je m’imagine les réaliser et je ressens les sensations et le plaisir que ça va procurer !

- Mon sac et mon matériel sont prêts à l’avance et je les ai avec moi : je ne repasse pas par mon domicile.

- J’ai une playlist qui me correspond et me motive. Un bon AC-DC, ça me booste ! Je me vois mal pousser lourd avec André Rieu dans les oreilles mais c’est une question de goût.

- Ma tenue de sport est sympa et je me sens bien dedans. J’ai des T-shirts mettant en avant ma morphologie, souvent avec des slogans motivants ou des dessins donnant la pêche ! Je préfère ça au vieux T-shirt du club de pétanque ou autre…

- Je suis sympa avec les gens. Etre agréable aux autres ne coûte rien et procure de la joie. Plus encore, on y gagne des contacts qui peuvent s’avérer extrêmement intéressants et au minimum, des personnes qui vous disent bonjour et vous respectent. Ca rend la muscu nettement plus conviviale !

- Dans le même ordre d’idées, j’ai une ou deux personnes qui sont des partenaires d’entraînement potentiels. Attention, il faut bien entendu partager la même motivation et s’entendre sur certaines choses. J’aime m’entraîner seul la plupart du temps mais nous convenons des moments où nous nous donnerons un coup de main, notamment pour faire du lourd, afin de travailler en sécurité et de plus facilement dépasser un cap.

- Je me fixe des défis. C’est important pour progresser de régulièrement hausser le niveau et c’est extrêmement jouissif de se dire « j’y suis arrivé, je l’ai fait ! ». Bien entendu il faut veiller à ce que ces défis soient réalistes ! Ne vous dites pas en débutant la muscu : « dans un mois je prends 150 kilos au squat sur 15 rép ». Vous n’y arriverez sans doute pas et ce sera très démotivant.

- J’objective les choses. Je prends des mesures. Je connais mes tours de bras, poitrine, taille, hanches, cuisses, mollets… Je pense que c’est surtout important lors de la décision de débuter le sport pour se reprendre physiquement : vous ne verrez pas nécessairement une différence, ce qui pourrait vous démotiver, alors que les chiffres ne trompent pas !

- Surtout, je prends du plaisir !!!


J’espère que ces quelques trucs vous seront utiles. Ce n’est pas la panacée mais ça m’aide réellement et j’espère qu’il en ira de même pour vous. Bien entendu, avoir un partenaire peut booster la motivation. Et on ne parvient pas nécessairement à la trouver en soi, surtout au début. C’est pour cela qu’un coach peut être utile : hormis les conseils sur la bonne exécution des mouvements, l’alimentation, il est avant tout là pour vous aider à progresser, mieux et plus vite que si vous étiez seul ! C’est un réel plus pour vous permettre de trouver ensuite comment voler de vos propres ailes, progresser et prendre du plaisir dans votre nouveau terrain de jeu, la salle de muscu !


#personaltrainer #motivation #santé #trucsetastuces

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

identifier les 3 thématiques qui traversent mon action: Thème 1: vivre en bonne santé Thème 2: la mobilité Thème 3: partager le savoir