• jasueta

Le mouvement, c'est la base.

Créer ou recréer le mouvement c'est la base.


Aujourd'hui j'ai vu un couple qui s'entraînait au rowing horizontal. L'homme notait avec raison que sa compagne n'avait pas de rétraction scapulaire mais il s'évertuait à dire "Regarde ce que je fais" ou encore "Tire tes épaules en arrière". Ce à quoi la compagne répondait "Je n'y arrive pas" et on sentait, série après série, la tension et l'énervement monter.


C'est un cas d'école pour un Personal Trainer compétent, selon moi.


Si un mouvement n'est pas possible, ce n'est pas la répétition du mouvement qui permettra que le mouvement advienne. Plusieurs paramètres sont en effet nécessaires au mouvement: la mobilité, la force, le contrôle moteur… Quand un mouvement n'est pas possible, il est nécessaire d'évaluer ces paramètres et de proposer des stratégies de mobilisation, d'activation et d'intégration.


Dans le cas du squat, si on n’évalue pas où sont les limitations en terme de mobilité par exemple au niveau des hanches ou des chevilles, quels sont les muscles à renforcer, et si l'on n'apprend pas à la personne comment intégrer cela pour créer ou recréer le mouvement, alors on fait comme certains entraîneurs qui continuent à dire à leurs clients de faire des squats pour améliorer leur squat.


Mais comme disait Einstein: "Répéter la même chose en espérant un résultat différent, c'est la définition de la folie."


48 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout